Accueil de TEXTES LIBRES TEXTES LIBRES

Charles DICKENS

avec 10 OEUVRES


AVENTURES DE MONSIEUR PICKWICK, TOME I

AVENTURES DE MONSIEUR PICKWICK, TOME II

BARNABÉ RUDGE, TOME I

BARNABÉ RUDGE, TOME II

CANTIQUE DE NOËL EN PROSE

DAVID COPPERFIELD, TOME I

DAVID COPPERFIELD, TOME II

LE GRILLON DU FOYER ; HISTOIRE FANTASTIQUE D'UN INTÉRIEUR DOMESTIQUE

LES CONTEURS À LA RONDE

LES GRANDES ESPÉRANCES


BIOGRAPHIE

Issu d'une famille peu fortunée, Charles Dickens est né à Landport un petit faubourg de Portsmouth le 7 février 1812. La famille Dickens déménage à Londres en 1815, puis à Chatham en 1817. Ce furent les meilleures années de l'enfance de Charles. Il quitte l'école et en 1824 dut travailler au noir dans un entrepôt, dirigé par un proche. Ceci puis l'emprisonnement de son père pour dettes, marqua profondément l'enfant de 12 ans. Une fois les problèmes de son père arrangés, Charles fréquentera de 1824 à 1827 une école privée, la Wellington House Academy. Il devient successivement polisseur de chaussures dans une usine (dès l'age de douze ans), clerc d'avoué, reporter sténographe dans les cours de justice, puis reporter parlementaire. En 1833, il commence à écrire des histoires qu'il fait publier dans des journaux et des magazines. Celles-ci furent republiées plus tard sous le titre de Esquisses par 'Boz' (Sketches by 'Boz').

En 1836, commence la publication sous forme de feuilletons mensuels des Les Aventures de M. Pickwick (Pickwick Papers), chef-d'œuvre de l'humour britannique dont le succès est immédiat. Avant que Pickwick ne s'achève, Dickens, devenu en 1836 éditeur du Recueil de Bentley avait entamé la publication d'un nouveau feuilleton Oliver Twist (1837-1839).

En avril 1836, il épouse la fille du rédacteur en chef de l'Evening Chronicle, Catherine Hogarth, qui lui donna 10 enfants de 1837 à 1852.

Dickens publie La Vie et les aventures de Nicolas Nickleby de 1838 à 1839 en revue mensuelle puis en épisodes hebdomadaires : Le Magasin d’antiquités (The Old Curiosity Shop) de 1840 à 1841 et Barnabé Rudge (Barnaby Rudge) en 1841.

Il visite l'Amérique en 1842 et publie ses observations dès son retour, Notes américaines (American Notes), et inclut un épisode américain dans La Vie et les aventures de Martin Chuzzlewit (1843 à 1825).

Le premier de ses cinq « livres de Noël », Un chant de Noël (A Christmas Carol) voit le jour en 1843 et le livre de voyage Images d'Italie (Pictures from Italy) en 1846. Dans cette année également, il créa un quotidien "le Daily New".

Puis ce fut Dombey et fils (Dombey and son), diffusé en feuilleton de 1846 à 1848, suivi en 1849-1850 de « l'enfant préféré de Dickens », à demi autobiographique, David Copperfield.

Viennent ensuite La Maison Désolée (Bleak House) de 1852 à 1853, Les Temps difficiles en 1854 et Petite Dorrit de 1855 à 1857.

Dickens acheta une maison de campagne, Gad's Hill près de Rochester, en 1856 et il se sépara de sa femme en 1857.

Il retourna au roman historique avec Le conte de deux cités (A Tale of two Cities) en 1859 et à l'utilisation de la première personne dans Les Grandes Espérances (Great Expectations) de 1860 à 1861.

Son dernier roman Notre ami commun (Our Mutual Friend) fut publié de 1864 à 1865. Le Mystère d’Edwin Drood (Edwin Drood) resta inachevé à la mort de Dickens le 9 juin 1870.

Il meurt, riche et célèbre, à cinquante-huit ans. Il est enterré dans le coin des poètes à l'abbaye de Westminster.

Écrivain engagé, Dickens a su concilier - grâce à un talent de conteur indéniable - condamnation de la misère et de l'exploitation industrielle et description de petits tableaux de la vie quotidienne, bourrés d'humour. Ses personnages caractéristiques et inoubliables ont fait de lui un écrivain très populaire, une figure centrale de la littérature du XIXe siècle.

Principales OEUVRES :

Esquisse par Boz (1833-1836)
Les Papiers posthumes du Pickwick Club (1836-1837)
Oliver Twist (1837-1838)
Les Mémoires de Joseph Grimaldi (1838)
La Vie et les aventures de Nicolas Nickleby (1838-1839)
Le Pendule de Maître Humphrey (1840-1841)
Le Magasin d’antiquités (1841)
Barnabé Rudge (1841)
Notes américaines (1842)
La Vie et les aventures de Martin Chuzzlewit (1843-1844)
Un chant de Noël (1843)
Les Carillons (1844)
Le Grillon du foyer (1845)
La Bataille de la vie (1846)
Dombey et fils (1846-1848)
L’Homme au spectre (1848)
David Copperfield (1849-1850)
L’Arbre de Noël (1850)
Bleak House (1852-1853) (Autre titre : La Maison d'Âpre-Vent)
Les Temps difficiles (1854)
La Petite Dorritt (1855-1857)
Le Pauvre voyageur (1858)
Paris et Londres en 1793 (1859) (Autre titre : Le Conte de deux cités)
Message venu de la mer (1860)
Les Grandes Espérances (1861)
La Terre de Tom Tiddler (1851)
Notre ami commun (1864-1865)
Le Docteur Marigold (1865)
L’Embranchement de Mugby (1866)
L’Abîme (1867)
Le Mystère d’Edwin Drood (1870), inachevé.
Discours et lettres (1870)

Source WikiPédia


Autres sites littéraires internet à visiter et catégories de thèmes abordés
ABU la bibliothèque universelle, Antiquité grecque et latine, Association lyonnaise de littérature, Bibliotheca Classica Selecta, Bibliothèque électronique de Lisieux, Bibliothèque électronique du Québec, Biblisem, Biographies et témoignages, Classiques des sciences sociales, Clic Net, Contes et légendes de France, Contemania, Correspondances et lettres types, Documents d'archives, Ebooks libres et gratuits, Ésotérisme et spiritualité dans l'histoire, Éssais et critiques littéraires, Evene la culture, Ex Libris, Gallica, Imaginez, Humour des mots, In Libro Veritas, Lire en ligne, Maupassant par les textes, Philoctetes, Philosophie éducation et culture, Pièces de théâtre, Poésies et poèmes français, Project Gutenberg, Romans francophones, Sociologie et science humaine,
WikiSource la bibliothèque libre, Textes libres, Livres saints, Extraits choisis...
http://textes.libres.free.fr/index.htm

Contacter Textes Libres